samedi 24 octobre 2015

Le Paon Optique Cavernicole

Une rétrospective aura lieu au Comptoir du dessin, 32 rue de Liège, Métro Liège, entre le 12 novembre 2015 et le 5 décembre de la même année


Premier spécimen de Paon optique ramené d'Argos par Alphédius Alahzen  (père d’Alphidophore Alahzen - voir  plus haut, ou plus bas )
Celui-ci racontait que s'étant foulé le pied droit en débarquant, il avait marché dans la grotte du pied gauche et que cela lui avait porté bonheur.
Le  paon optique est une espèce aux yeux fragiles et photosensible. Pour cette raison on ne le découvre que dans les cavernes, les gouffres et parfois lors d’une page sombre de l’histoire.
L’espèce fut acclimatée au sol français par Armand Licencié, (né le  janvier 1869 sous le préau de l'école de Lorrez-de-Bocage (Seine-et-Morne) et mort le  juillet 1915 à Moissec (Tarn-et-Garonne) d’une des premières canicules. Espécéologue français, qui fut un précurseur de l' espécéologie, ou plus vukgairement, spécialistes des espèces cavernicoles
 Le paon optique cavernicole permit la production d’yeux cave, idéaux pour l'introspection et la réflexion sur soi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Google+suiverus